Pour la fin du séjour, une dernière sortie nature, cette fois-ci pour une randonnée d'une journée en forêt tropicale. Ca a été génial !

Quelques photos d'habitations prises sur la route :

S1110099S1110020

S1110019S1110017

Et des mosquées (il y en a partout, avec parfois des panneaux qui les indiquent ; là-bas la plupart des femmes sont voilées et se baignent habillées de la tête aux pieds ; pour nous c'est un sacré dépaysement aussi ! Mais les gens sont plutôt tolérants avec les étrangers, nous n'avons eu aucune remarque ni ressenti aucun regard dérangeant) :

P1180889P1180883

P1180892

(Zut, j'ai oublié de photographier le panneau publicitaire vantant les mérites d'un shampoing pour femme... sans les cheveux visibles bien-sûr...)

 Mais revenons à nos moutons et surtout à notre forêt.

Pak Su nous a conduits et nous a montré les plantations de palmiers (gigantesques) ainsi que le fruit d'où est extraite cette satanée huile de palme :

P1180999S1020005

Puis, après avoir roulé pendant un moment sur un chemin de terre assez chaotique,

S1020004

nous sommes arrivés chez un de ses amis, qui n'a pas arrêté de nous prendre en photo d'ailleurs.

S1020011S1020008

Nous avons rejoint le début de la randonnée avec notre super jeep tous terrains - qui a failli finir dans le fossé -

P1180971

et Pak Su nous a proposé des fruits délicieux : le ramboutan, fruit originaire de Malaisie qui se mange comme un litchi - rambout en malais signifiant "barbe" - et le langsat, qui contient de petits segments de chair comme les oranges. Il nous a été vivement conseillé de ne pas nous en priver pour pouvoir tenir la journée (hein ? Ok, on se gave, ils sont tellement bons !).

P1180972P1180973

La balade a été magnifique et dynamisante.

On ne savait pas qu'on allait franchir de nombreux cours d'eau, et on y est allés gaiement avec nos baskets...

S1020037S1020053

Il a fallu se hisser aux branches des arbres, escalader des troncs tombés à terre, se faufiler entre de grosses pierres...

S1020042S1020041

Et il faisait très chaud. Alors, quand on a rejoint la première cascade, on ne s'est pas privés ! On a fait comme Pak Su, c'est-à-dire qu'on s'est baignés tout habillés ! C'est bizarre, personne n'a réclammé les toilettes... (de toute façon y'en avait pas, et pour l'intimité c'était pas gagné...).

S1020062

S1020087

 

 

 

 

 

Sur le chemin nous avons eu droit à une démonstration d'extrait d'huile d'eucalyptus. Médusés qu'on était ! Notre guide prépare son petit matériel en deux secondes, il fait un trou, récolte l'huile dont il a besoin avec une feuille d'arbre, il rebouche le trou et on n'y voit plus que du feu. Trop facile !

P1180976

P1180979

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a croisé de drôle de bêbêtes, mais celle-ci n'est pas la pire,

S1020091

ce qu'on n'a vraiment pas aimé ce sont les petites sangsues qui se collaient à notre peau et se faisaient prier pour en repartir...

On s'est bien gavés de fruits, mais finalement, oh, surprise ! Un lunch maison nous a été offert :

P1180996

J'ai adoré !

Se baigner tout habillés, manger avec les doigts, bref se laisser aller, de temps en temps, ça fait du bien !

Pak Su nous avait préparé un bon petit repas conservé dans une feuille de bananier, puis des crêpes malaisiennes en dessert, vraiment original et très bon.

Ca nous a redonné des forces pour repartir et terminer cette jolie randonnée. 

P1180982
P1180995

Ensuite, il ne nous restait plus qu'une journée en Malaysie.