J'ai assisté avec Marie à ma première cérémonie du thé en français. Eh bien je ne regrette pas de nous avoir inscrites ! Ce fut la cérémonie la plus complète et la plus instructive à laquelle j'ai assisté, pas seulement à cause de la langue, mais aussi grâce au contenu et aux supports proposés.

IMG_3597

Nous avons été accueillies dans une petite maison de thé

IMG_3626

IMG_3616IMG_3617

par deux jeunes entrepreneurs spécialisés dans la commercialisation du thé.

IMG_3595IMG_3599

Pour commencer, un petit questionnaire pour tester nos connaissances - hum hum hum - les réponses à ce questionnaire, et quelques rappels historiques :

Le premier super héros chinois (il y a très peu de super héros en Chine), du nom de Shennong, goûtait à tout et pouvait visionner le processus de sa digestion car il avait un estomac transparent. Alors qu'il avala 72 plantes empoisonnées, une feuille de thé le purgea et le sauva.

def956fb5f87a41dd08d2f6428d1b339

Sous la dynastie des Qin (-221 à -206), le thé n'était pas bu, il était utilisé comme aliment.

Sous la dynastie des Han (environ -200 à +200), le thé est devenu une boisson et une herbe médicinale.

De +265 à +580, sous les dynasties Jin du Nord et du Sud, beaucoup de poèmes furent écrits par les poètes de la cour pour célébrer le thé. Celui-ci a peu à peu remplacé l'alcool que buvaient les moines boudhistes jusque là. Ces derniers le consommaient pour prolonger leur méditation. Le taoïsme lui attribuait des vertus de santé et de longévité, le confucianisme celles d'honnêteté et de frugalité.

De 618 à 907, le thé a été exporté depuis la Chine vers le Japon. C'est devenu un cadeau prestigieux et une monnaie d'échange.

Sous la dynastie des Tang, Lu Yu, appelé à l'époque le Saint du Thé, a dédié sa vie à étudier le thé. Il a écrit le premier traité sur le thé (on le qualifie de premier Maitre de thé de l'histoire).

LuYu 1208

Sous la dynastie Song (960 à 1279), on échangeait du thé contre des chevaux de Mongolie au Tibet.

Sous la dynastie Ming (1368 à 1644), on se lança dans la fabrication en masse de porcelaines.

82c2fd15e6f7fef942d7efa01cc51633

Sous la dynastie Qing (de 1644 à 1912, la dernière dynastie avec le dernier empereur), le thé s'est vraiment démocratisé (alors qu'au Japon cela reste réservé à une élite).

 

Voilà pour les quelques rappels historiques, ce n'est peut-être pas très complet mais c'est tout ce que j'ai eu le temps de noter !

Maintenant, les réponses au questionnaire qui nous a été distribué :

Les feuilles de thé ont commencé d'être consommées en Chine il y a 4500 ans.

the-grandes-feuilles

On pense que le thé est originaire de Birmanie et de Chine (Yunnan).

De nos jours dans le monde, il existe 2 variétés de plantes : le Camellia Sinensis (de Chine, à petites feuilles) et l'Assamica (d'Inde, à grandes feuilles).

IMG_3601

Le plus vieil arbre dans le Yunnan a 2000 ans.

Le thé chinois se compose, selon la variété, de bourgeons, feuilles, et/ou branches.

Comparé au café, le thé contient plus ou moins de caféine. Car la caféine et la théine, c'est la même chose (c'est la même molécule). Cela provoque donc le même effet mais la théine est assimilée plus lentement que la caféine, donc l'effet "pic" aura lieu plus tard.

Les thés chinois sont classés en 6 catégories : blanc, vert, jaune, bleu, rouge, noir.

IMG_3602

IMG_3600

Le procédé de fabrication est différent d'un thé à l'autre. La récolte, manuelle, délicate, il ne faut pas récolter trop de feuilles au risque de nuire à la qualité gustative.

1006807-Récolte_des_feuilles_de_thé

Le blanc est fait selon le procédé le plus simple (les feuilles sont juste séchées au soleil). Plus le thé est clair, plus de niveau de caféine est élevé (comme le thé blanc et le thé vert). Le thé noir contient très peu de caféine, le thé rouge peu.

IMG_3625

Certains thé sont mis en galettes pour les laisser vieillir ou pour en faciliter le transport.

IMG_3634

IMG_3624

Description rapide des six catégories de thé :

- thé blanc : les thés réputés sont le Baihao Yinzhen, le Baimudan, le Gongmei/Shoumei ; niveau de caféine élevé

- thé vert : le thé réputé est le Xihu Longjin ; niveau de caféine élevé

IMG_3607

- thé jaune : c'est le plus cher, et il est fréquent de tomber sur du faux. Si le prix est attractif, il y a entourloupe ; le thé le plus réputé est le Junshan Yinzhen ; niveau de caféine moyen

- thé bleu : les thés réputés sont le Dahonpao, le  Tieguanyin, le Taiwan Wulong ; niveau de caféine moyen/faible

IMG_3611IMG_3613

- thé rouge : ou hong cha ; en Europe, c'est appelé le thé noir ; les thés réputés sont le Zhenshan Xiaozhong (Lapsang Souchong très fumé), le Yingdehong, le Dianhong (du Yunnan) qui a le goût du chocolat ; niveau de caféine moyen/faible

- thé noir : ou hei cha ; c'est du thé fermenté ; les thés réputés sont Le Yunnan Puer, le Hunan Heimaocha, le Hubei Laoqingcha ; niveau de caféine faible, il convient parfaitement pour le soir.

 

Après le cours, nous avons déjeuné au restaurant végétarien, dans les mêmes locaux. Très joli cadre, mais je ne suis vraiment pas fan de ce genre de plats.

IMG_3618IMG_3619

IMG_3621IMG_3622

Marie n'a pas trop râlé et a goûté à tout. Mais qu'est-ce qu'elle a bu comme thé ! (elle pensait que cela soignerait son mal de gorge ; en fait elle n'en rafole pas du tout, comme moi d'ailleurs - je trouve cela plutôt fade, surtout que les Chinois ne sucrent pas - mais vivant en Chine il fallait tout de même bien s'y intéresser d'assez près ! C'est chose faite). Visiblement en France, on consomme de plus en plus de thé, c'est ce que je viens de voir au journal de France 2.

IMG_3631 

(Notre petit cadeau en repartant)