C'est comme cela qu'on vous appelait à la maison, et c'est d'ailleurs ce prénom que nous avons donné à Mélanie lorsqu'elle est née, en complément du sien. Car les grand-parents ont toujours eu une grande importance dans nos coeurs, même si nous étions trop souvent éloignés d’eux.

4 gds parents

pepe et meme

 

Aujourd'hui, une page se tourne.

 

Vous étiez notre dernière grand-mère, Mémé Angèle. Avec votre départ, c'est toute notre enfance qui s'envole avec vous.

Je sais que Jérôme garde beaucoup de souvenirs du temps où il venait chez vous lorsqu'il était petit. Lorsque l'on venait vous voir au Creusot, vous adoriez me raconter toutes les petites bêtises qu'il faisait avec son frère lorsque vous les gardiez. Entre les "Vache qui rit" mangées trop vite, les heures de coucher trop tardives à cause du foot... à travers vous, j'ai vécu en quelque sorte quelques moments de l'enfance de mon mari. Ils étaient "polissons", vous me disiez ! Et cela vous faisait rire.

petits au Creusot

Moi je vous ai connue plus tard, mais pas si tard que cela finalement. A 17 ans, j'ai eu le temps de partager de nombreux moments avec vous. Et d’éprouver beaucoup d’affection pour vous. Avec Marcel, vous m’avez réservé un accueil chaleureux lorsque je suis entrée dans votre famille. Je n’ai pas beaucoup connu votre époux mais je le trouvais très gentil et j’aimais beaucoup sa compagnie. 

Angele et Marcel

A mon esprit reviennent tous les heureux moments que nous avons passés ensemble, comme les 18 et 20 ans des garçons, le départ à la retraite de Jean et Josiane…

retraite pape mame

Mais aussi les moments plus douloureux comme le départ de Marcel, et je me souviens que vous avez trouvé la force de venir nous voir dans notre petit appartement de Reims du temps de nos études.

Reims

Par la suite, nous avons pu partager beaucoup de moments familiaux qui restent dans ma mémoire,

comme vos 80 ans à la Tour Bajole,

80 ans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les Noëls chez André, mes 30 ans au Creusot,

30 ans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les anniversaires des enfants à Ménestreau, le baptème des enfants et nos 10 ans de mariage à Pont de l’Arn, vos 90 ans en Bourgogne,

90 ans

90 ans bis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les 60 ans d’André à Conflans,

60 ans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

votre venue dans le sud pour Pâques…

Pâques

chat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De nombreuses occasions de nous retrouver qui ne sont que des bons souvenirs.

Mais surtout, je garde en mémoire les moments que nous avons passés au Creusot à vos côtés. Quelle joie que de prendre la route, même si elle durait plusieurs heures, pour se rendre dans la maison de Mémée Angèle ! 

Nous y étions très gâtés, et dès notre arrivée nous avions droit aux bonnes quiches du boulanger du coin, quand ce n’était pas ses tartes aux pommes.

Le Creusot

Les enfants passaient leurs journées dans le jardin, revenaient dans la maison, montaient à l’étage, et au bout d’un moment, vous commenciez à râler un peu, car ces petits polissons sautaient sur le plancher et le faisaient craquer. Vous aviez tout de même beaucoup de patience. Et étiez toujours prête à les défendre, ces chenapans.

4 enfants

 

Mémée, je dois vous dire au revoir.

Je n’ai pas accompagné Jérôme pour le faire.

Et pourtant j’aurais voulu être près de vous, moi aussi. Mais j’ai décidé de rester auprès de mes enfants, comme vous m’auriez dit de le faire.

C’est de loin que je vous fais mes adieux, mais de très près avec le coeur. Vous me manquerez, et je garderai toujours cette image de vous près de la fenêtre de la cuisine, où pendant de longues minutes, nous discutions toutes les deux des événements de notre vie à tous. C’est surtout cela qui va me manquer.

 

Au revoir Mémée, et encore, merci pour tout ce que vous nous avez apporté.

90 ans ter

                                                                                          Cécile

Un dernier au revoir à tous mes grands-parents, qu'ils soient les miens                                                                         ou ceux de Jérôme.

Je vous aimais tous énormément même si pour certains la vie nous a séparés trop tôt.

Yvonne et Christian, Odette et Jean, Josiane et Jean, Angèle et Marcel,                                                               vous serez toujours dans mon coeur.