Le Japon m'a vraiment interpelée. J'irais bien y poser mes valises quelques années.

drapeau Japon

 

Bon, à défaut de pouvoir réaliser cela, j'ai décidé de vous faire partager mes "découvertes" ou plutôt tous ces petits détails qui ont retenu mon attention et m'ont amenée à effectuer une petite comparaison de quelques aspects de nos deux civilisations. Diverses lectures m'ont permis parallèlement de compléter mes trouvailles. La liste n'est bien-sûr pas exhaustive.

Ne sachant par quoi commencer, voici une sorte de listing présenté par ordre alphabétique. Bonne lecture !

 

Amour et vie de couple :

Les mariages arrangés n'ont plus cours au Japon, mais beaucoup ont du mal à trouver l'âme sœur du fait d'un manque d'initiative de part et d'autres. Les Japonais travaillant beaucoup et étant plutôt timides et peu entreprenants en amour, les relations au sein du couple sont plus fraternelles qu'amoureuses. D'ailleurs les déclarations d'amour ne se font jamais de manière directe mais de façon détournée, impersonnelle. S'embrasser dans un lieu public est un délit. On ne voit d'ailleurs pas de baisers dans les films - ni la moindre trace d'une jambe dénudée.

 

Animaux :

Il y a beaucoup de chats dans les villes japonaises. Et des corbeaux, beaucoup. Et des furets.

corbeau à Tokyo

"Toilette de chat" se dit "toilette de corbeau" en japonais.

 

Argent :

La monnaie en vigueur au Japon est le yen. Les pièces de cinq et cinquante yens sont percées.

1 yen = 0,00743 euros

1 euro = 135 yen   -    enfin ça dépend des jours...

yen

 

Bain :

Au Japon, on ne met pas de mousse dans l'eau du bain. L'eau doit être la plus pure possible. Tous les soirs, on se savonne vigoureusement, on se shampouine, et ensuite on se prélasse dans un grand bain d'eau chaude, pour se détendre après une bonne journée de travail, pour profiter de ses enfants, de ses parents, ou de la voisine d'en face avec laquelle on papotera des événements de la journée...

Sortie de bain

 

Blanc :

En France, on porte le deuil en noir. Au Japon, c'est en blanc.

 

Boulangerie :

Ici, on se sert tout seul avec des spatules et un petit plateau. Comme dans la boulangerie d'en bas de chez nous.

boulangerie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bronzage :

En France, on se met de l'auto-bronzant pour paraitre en bonne santé ou montrer qu'on a les moyens d'aller à la mer et à la montagne. Les Japonais (es) se tartinent d'agents blanchissants pour donner à leur teint une beauté pâle et montrer leur appartenance au monde urbain.

 

Cadeaux :

On s'offre facilement des fleurs en France. Au Japon, comme en Chine, ce sont de beaux fruits.

 

Chewing-gum :

A Paris, on trouve toutes sortes de petites boules aux formes et aux couleurs variées sur le trottoir. Au Japon, de temps en temps, une qui fait tâche.

 

Cigarette :

Au Japon, on peut généralement fumer dans les bars et restaurants, dans les minuscules fumoirs des trains, dans les espaces aménagés des gares et aéroports, mais pas dans le centre-ville, sous peine d'amende.

fumoir

no smoking

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut acheter du tabac dans des distributeurs automatiques mais à condition de passer une carte (délivrée par la mairie) devant la machine.

Les messages anti-tabac n'alertent pas le fumeur des risques qu'il encourt mais le sensibilisent aux méfaits qu'il provoquera sur son entourage : femmes enceintes, enfants.

 

Civilité :

On peut dire que les Japonais sont très polis - pas une seule personne n'oublie de dire bonjour ou merci - et très serviables (la patronne de l'hôtel nous emmenait en ville quand on avait besoin, nous dépannait pour du petit matériel...). On ne voit pas cela partout...

 

Cloches :

Ici, les cloches sont en dehors des temples et on les frappe sur la paroi extérieure. En France, les cloches sont dans les églises et sont frappées de l'intérieur.

Cloche temple

 

Contraception :

Au Japon, pas de pillule, mais des préservatifs pour limiter la transmission des maladies. Et pourtant un taux de natalité très bas.

 

Education / enfance

Au Japon l'enfant dort longtemps entre son père et sa mère, sur un tatamis d'où il ne risque pas de tomber. Quand il n'est pas sage, pour le punir, on l'envoie à l'extérieur de la maison et on le fait rentrer lorsqu'il s'est calmé. On ne frappe pas un enfant même si on est très en colère. Au pire on lui donne une petite tape sur le poignet.

Il est d'ailleurs très rare d'entendre un enfant pleurer là-bas.

En France on met les petits dans des lits-cages (lits à barreaux). On envoie l'enfant dans sa chambre pour le punir. Et la fessée est toujours très utilisée.

 

Electricité :

Pas très esthétique, mais ici les câbles ne sont pas enterrés. Logique, vu les risques de tremblements de terre.

 

 Escalators :

En France, on hésite à se tenir à la rampe des escalators : quelles bactéries va-t-on y récolter ? On préfère à la limite s'étaler... Au Japon, on se tient tous les uns derrière les autres sur le côté gauche, et on se tient, car on pourrait manger sur la rampe, des gens dont c'est le métier passent leurs journées à les nettoyer.

 

Essence :

Pas toujours facile de trouver les tuyaux des pompes à essence ici : en effet, elles se trouvent au-dessus de nos têtes ! Ce sont des pompistes qui remplissent le réservoir, et par la même occasion nettoient le pare-brise, vérifient l'eau du lave-glace...

essence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gastronomie :

La cuisine nippone est réputée dans le monde entier. Tout le monde connaît au moins les fameux sushis japonais.

sushis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En fait leur gastronomie est très variée. Le pays compte d'ailleurs un nombre important de restaurants référencés au guide Michelin.

Le plat typique japonais est composé de riz, légumes marinés, de poisson grillé et d'une soupe miso (soja fermenté).

plat complet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'aliment de base est le riz aux grains courts,  collant et légèrement sucré.

Ensuite, le soja, consommé sous des formes variées - on a d'ailleurs aimé le tofu, qu'on évite pourtant en Chine.

Puis, les nouilles, fines ou épaisses, très bonnes dans un bouillon de poisson et légumes.

nouilles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les légumes figurent dans tous les plats - ce qui expliquerait la longévité japonaise : carottes, oignons, racines de lotus, pousses de bambous... On a tout testé et tout apprécié.

Pour notre deuxième repas, nous avons déjeuné à côté de Japonais, eux sur des chaises, nous sur le tatamis, très rigolo.

table 1

table 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques règles de bonne conduite à table :

- ne jamais planter ses baguettes dans la nourriture - cela rappelle les rites funéraires 

- ne pas frotter ses baguettes l'une contre l'autre - cela signifierait que leur mauvaise qualité nous fait craindre des échardes 

- ne pas se servir à boire soi-même - cela montre que notre hôte n'est pas attentif

- ne pas se moucher à table - renifler, s'essuyer ou sortir de table.

On a mangé japonais durant tout le séjour, on en a fait des restos traditionnels ! On a tous vraiment apprécié, même le riz cuisiné à la chinoise est délicieux comparé à celui de Canton. On n'a donc pas été surpris que les enfants mangent avec tant d'appétit.

menu resto

 

 

 

 

 

 

 

 

On a juste fait une exception pour Noël :

Après avoir assisté à un petit spectacle musical (tambours) de plein air typiquement japonais - où on nous a d'ailleurs servi une soupe miso bien chaude,

Noel au Japon

on a trouvé un resto italien, plein ce soir-là ; heureusement qu'on avait réservé avant, car là-bas les restos sont vraiment tout petits, et beaucoup n'ont d'ailleurs pas eu de place.

Le lendemain, 25 décembre, des croissants, de la brioche et du pain avec de la confiture ! Merci à la patronne de l'hôtel qui nous avait emmenés la veille en courses à Nakano...

Petit dej Japon

Bon je m'égare, là n'était pas le sujet de ce post.

 

Gauche :

On roule à gauche au Japon, on marche aussi à gauche, et on reste à gauche quand on prend les escalators (très mal poli de rester à droite). Mais ça, je crois que je l'ai déjà dit.

 

Imprimés :

Chez nous, quand on coche une case, cela correspond à notre choix. Au Japon, on coche ce qu'on rejette. Mieux vaut le savoir pour éviter les mauvaises surprises !

 

Lieu de vie :

Deux tiers des Japonais vivent en ville. Ce sont surtout les plus jeunes qui s'entassent dans les grandes mégapoles, les plus âgés se retirant plus volontiers dans leur maison de campagne. 

Tokyo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traditionnellement trois générations vivaient sous le même toit, mais ceci n'existe plus qu'à la campagne.

 

Livres :

On lit dans le sens inverse au Japon. Là où se terminent nos livres commencent les leurs. Ca fait un peu drôle tout de même. Quand on achète le livre, le libraire propose de le couvrir pour ne pas l'abîmer ou le salir, à moins que ce ne soit pour le cacher du regard des autres.

librairie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Loisirs :

Les loisirs auxquels s'adonnent les Japonais sont similaires aux Chinois : cérémonie du thé, art floral et calligraphie, à quoi s'ajoutent les jeux vidéo, les bandes dessinées et internet.

jeux video

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par ailleurs les Japonais adorent sortir dîner en ville. Ils aiment aussi fréquenter les "onsens", bains publics non mixtes.

 

Machine à laver :

Comme en Chine, on lave le linge à l'eau froide. Pas terrible... mais du coup on lave tous les jours, tous les jours. Tant pis si le hublot est rempli au quart.

 

Marques :

Les Japonais raffolent des marques. Louis Vuitton arrive en tête de peloton, comme en Chine. Mais là-bas, ce sont des vrais qu'on croise dans la rue.

Louis Vuitton

 

Matchs :

Au Japon, les supporters encouragent les joueurs en chantant des chansons, en agitant des drapeaux et en frappant des percussions. Comme on change de chanson à chaque but, les joueurs sont enclins à faire le maximum de buts possibles. On les comprend. En France, on chante aussi, on agite des bras d'honneur et on lance des cannettes de bière. Bon OK j'exagère un peu.

 

Métro :

A Paris les sièges sont les uns derrière les autres ou en face à face. Au Japon comme en Chine, les sièges se font face, perpendiculairement à la rame, avec un large espace entre eux, ce qui évite de bousculer le voisin pour se lever.

A certains endroits et à certaines heures de la journée, deux rames sont spécialement attribuées aux femmes. 

Women only

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moyenne d'âge :

La moyenne d'âge est de presque 47 ans au Japon, ce qui en fait la population la plus vieille au monde.

 

Musique :

Elle est omniprésente : pas un bâtiment public, pas un centre commercial sans bande son. Même sur les pistes de ski les airs s'enchaînent à longueur de journée. Assez sympathique dehors, très vite "gonflant" dedans.

telesieges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Noms d'enseignes :

Bars à vin : "Bouchonné"...

Boulangeries : "Maximum zizi"...

Robes de mariées : "Vierge"...

Salons de coiffure : "Déjà-vu ; Joli fesse ; Singe"...

Vêtements : "Comme ça du mode ; Congés payés ; Plaire ; Une nana cool"...

Bien-sûr il y en a d'autres mais nettement moins amusants ("Fleur de farine ; A table...").

chocolat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Piétons :

Au Japon, on ne traverse la route que lorsqu'un petit bonhomme vert clignote et chante en même temps. En France, le bonhomme fait office de décoration, on préfère slalommer entre les voitures. Normal, il chante pas le bonhomme !

feu vert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Piscines :

Dans les piscines japonaises, chaque couloir est réservé à un type de nage : il y a le couloir des marcheurs (et il faut marcher à gauche pour éviter les collisions en cas de marche en sens inverse), celui des nageurs à petite vitesse, à moyenne vitesse, à  vitesse grand V...

 

Ponctualité :

Au Japon les trains ne sont jamais en retard. Et si malencontreusement cela arrive, on entend de sincères excuses dans les haut-parleurs de la station.

 

Poste :

Au Japon, personne ne râle dans les bureaux de poste, même s'il faut faire la queue longtemps. D'ailleurs personne ne râle nulle part, c'est très impoli. Pas de jurons. La colère ne se montre pas. On préfère ruminer et garder un large sourire - mais à force ça peut soudainement éclater...

Dans les bureaux de poste, il y a de la musique, des fauteuils confortables, des guichets avec en plus des stylos, de l'encre pour apposer son sceau, des éponges humidifiées pour coller les timbres et même des paires de lunettes pour y voir plus clair quand on remplit des papiers.

 

Réclame :

Près des restos, près des nouveaux commerces, on trouve toujours un jeune gars ou une jeune femme qui tente désespérément de vous faire attraper un prospectus publicitaire, le plus souvent, en criant (mais nettement moins fort qu'en Chine tout de même).

 

Religion :

Les Japonais sont pour la plupart plus pratiquants que croyants.

Ils sont en grande majorité adeptes du shintô (système de croyances animistes reposant sur le culte de divinités omniprésentes) pour les baptêmes et les mariages, et du bouddhisme pour les funérailles. Ceci dit les mariages chrétiens sont de plus en plus à la mode.

temple

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le confucianisme (enseignement du sage chinois Confucius cinq siècles avant JC) était très en vogue du 17ème au 19ème siècles. Il en reste aujourd'hui l'amour pour l'harmonie sociale et l'évitement des conflits.

En effet les Japonais ne disent pas ce qu'ils pensent vraiment et font en sorte d'aller dans le même sens que l'autre. Cela peut d'ailleurs déconcerter ceux qui traitent leurs affaires avec eux : dans l'entreprise, les décisions sont prises par consensus, ce qui peut demander un certain temps...

 

 

Salutations :

En France, on se sert la main, on se fait la bise...

Au Japon, on se courbe, l'homme met ses bras le long du corps, la femme croise ses mains.

 

Serviettes hygiéniques :

Quand on en achète, ça doit rester secret. La caissière les glisse dans un sac bien noir. Du coup, tout le monde est au courant.

 

 Séismes :

Quotidiens ; heureusement, la plupart du temps de faible intensité.

En cas de séisme fort, il faut : se mettre sous une table. Ou : sortir au plus vite. ???

 

SDF :

Il y en a au Japon, mais il faut le savoir. Leurs maigres affaires sont extrêmement bien rangées dans leur carton-couchette, sous un pont.

SDF

 

Signature :

Au Japon, on ne signe pas. Avec un tampon encreur, on appose son sceau, dont on a choisi la typographie avec soin, sur tous les documents officiels. D'ailleurs, il n'y a pas de chèques, on règle en espèces ou avec une carte. Comme ça, pas de découvert.

 

Silence :

Au Japon, le silence est roi. Tout le contraire de la Chine. Au restaurant, dans les magasins, on n'entend pas un seul enfant crier. On parle à voix basse dans le métro, où l'on doit d'ailleurs éteindre son téléphone portable. Alors, si on se balade en skate board, on est plutôt mal vu...

Damien skate

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Système politique :

Avant 1946, date de la rédaction de la Constitution, c’était une monarchie absolue de droit divin. C’est maintenant une démocratie de type parlementaire de type bicaméral (avec deux chambres distinctes, l’une élue au suffrage direct, l’autre au suffrage indirect). 

L’Empereur n’a pas de réel pouvoir, il a plutôt un rôle symbolique, représentant la continuité du Japon et de ses traditions. Il nomme le Premier Ministre. L’empereur actuel est Akihito (depuis 1989).

Famille imperiale

 

Train :

Comme on l'a déjà vu, les sièges sont toujours dans le sens de la marche car des employés les font pivoter avant chaque départ. 

 

Travail :

Les Japonais sont des bourreaux du travail, enfin surtout les hommes. 

Après avoir effectué leurs deux heures de transport quotidien et dix heures de travail, 

Metro sortie de boulot

ils sortent boire un verre en ville et rentrent chez eux quand les enfants dorment depuis longtemps déjà. Ils ne voient ces derniers que le dimanche, jour hebdomadaire de repos, et pendant leurs vacances, deux semaines par an, quand ils les prennent entièrement.

Les semaines chargées, les heures supplémentaires non payées, les vacances rabottées… engendrent un surmenage aux conséquences parfois dramatiques : le Karoshi, ou « mort par surmenage ».

Les mentalités évoluent peu à peu avec le travail des femmes, qui ont du mal à accepter de devoir gérer seules toutes les tâches de la maison. De ce fait les rôles sont de plus en plus répartis, et les hommes se mettent à la cuisine et aux tâches ménagères. Par contre c'est quasiment toujours la femme qui tient la bourse du ménage ou de monsieur, ce dernier n'ayant pour lui qu'un peu d'argent de poche !

 

Viande :

Au Japon la viande est coupée en très fines tranches.

Soupe avec viande et legumes

 

Voisins :

Au Japon, on balaie devant sa porte et celle de ses voisins. Tous les dix jours, on se transmet la pelle, le balai et un carnet de bord sur lequel on note tout ce que l'on a fait. Ainsi, il n'y a absolument rien par-terre.

Quand le fils du voisin nous casse les oreilles avec ses cours de piano, on félicite ses parents pour les énormes progrès réalisés... chez nous, on prend le balai et on tape au plafond - ou au sol !

 

Vols :

Inconnus au bataillon ici. On peut mettre son portefeuille dans la poche arrière de son jean, laisser son IPhone sur sa table pendant qu'on commande son plat au guichet... En France et en Chine, on y réfléchit à deux fois.

 

               Maintenant, peut-être que vous comprenez pourquoi je poserais bien mes valises là-bas.