Ici aussi, je peux, dans le cadre de mon boulot, participer à des stages de formation continue. Pas tout à fait pareil qu'en France tout de même... Quand on habite Pont de l'Arn, on prend sa voiture le matin pour se rendre à Mazamet, Labruguière, voire Castres, on rencontre à cette occasion nos collègues du département, et on rentre tranquillement chez soi le soir.

Ici, on prend l'avion, on vole 2, 3, ... 6 heures selon les cas, et on fait connaissance avec nos collègues de Hong Kong, Pékin, Shanghai, Taiwan, Hanoi, Phnom Pehn, Tokyo et Kyoto, Kuala Lumpur, Bali... et on part quatre jours. A moi pour une fois d'être en déplacement !

Mon stage s'est déroulé à Ho Chi Minh Ville (Vietnam).

rue

Je savais parfaitement quel taxi prendre à l'aéroport (Vinasun, Mailing...) et connaissais le tarif.

taxi

Seulement voilà : comme il y avait un monde fou, et que je me faisais doubler de partout, j'ai sauté dans le premier taxi venu et l'ai regretté assez vite : après avoir voulu m'extirper 20 dollars en quittant l'aéroport, le chauffeur a déchiré le papier qui m'avait été donné là-bas (contenant son identifiant), a trafiqué son compteur kilométrique, m'a déposée à 100 mètres de l'hôtel, a essayé de me soutirer 1 300 000 dongs au lieu de 150 000...

Je suis restée 10 minutes dans sa voiture sans payer, en m'énervant, en commançant à crier "Je vous paierai dans l'hôtel !", "sur présentation d'une facture pour mon boss !", "pas une facture bidon comme celle-ci"..., et enfin "Je ne paierai pas tant que je n'aurai pas ma valise !"... bref, une fois celle-ci en mains j'ai pris mes jambes à mon cou et me suis enfuie comme une voleuse. Le gars m'a rejoint 10 minutes plus tard dans l'hôtel, mais il a été intercepté par les gars en service que j'avais briefés ; il a tenté de négocier mais je n'ai pas lâché et ai fixé le tarif.

Il m'a fallu la soirée pour me remettre de mes émotions... d'autant que je ne connaissais personne sur place et que je ne parvenais pas à joindre mes loulous sur skype. Grand moment de solitude...

Le lendemain, tout allait mieux. J'ai fait connaissance avec mes collègues, les formateurs, et on s'est mis au travail de suite.

panneau

Stage très enrichissant, mais très dense et très théorique, comme souvent, qui sera surtout suivi d'une auto-formation assez conséquente.

Nos longues journées ne nous ont pas laissé énormément de temps pour découvrir la ville (je rappelle qu'il s'agit de Saigon), on est resté dans le quartier de l'hôtel et on est allés voir la cathédrale Notre Dame,

cathedrale

et la poste de style colonial français :

porteboite aux lettres

Le dernier soir, ayant terminé plus tôt, on s'est octroyé un petit massage - bonne adresse, salon tenu par un Français et sa femme vietnamienne, juste à côté du Novotel :

salon 2salon

et on a partagé entre copines un petit plat local :

platplat 2

Partie de Canton avec un peu d'appréhension - n'ayant jamais voyagé seule - j'ai quitté Ho Chi Minh pleine d'assurance (on ne me le fera pas deux fois le coup du taxi), contente d'avoir rencontré mes collègues AEFE de la zone Asie Pacifique, et avec une multitude de ressources à partager avec mes collègues locaux. Une bonne expérience !