Enfin, mise à part la chasse aux oeufs du samedi matin !

C'est Paul, le collègue chinois de Jérôme, celui qui l'emmène et le ramène tous les jours du boulot, qui nous a gentiment invités à passer le week-end avec sa femme et un couple d'amis dans les environs de Zengcheng et Conghua, villes situés au nord-est de Canton, à une bonne heure de route.

Il nous a transportés dans sa voiture et nous nous sommes installés dans la grande maison d'une de leurs amis. Puis, il nous a emmené - seul - aux sources d'eau chaude de Baishuizhai, très exactement au Global Villa Hotel Hot Spring Paradise. Très bel hôtel, mais pas donné, minimum 200 euros la nuit, et 1100 la villa pour six ! On s'en est tiré à 12 euros l'entrée, ça va...

IMG_0500

IMG_0503

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce fut un moment très agréable, même s'il faisait chaud à l'extérieur. Je pense que nous y retournerons au sortir de l'hiver, ce sera encore plus sympa. Là-bas, il y a une multitude de petits bassins naturels à différentes températures. Il y a même une piscine à vagues. Le parc est aménagé par thèmes,

IMG_0505

IMG_0548

 

 

 

 

 

 


et nous avons profité de tout un tas de jolis bassins

IMG_0537

 

 

 

 

 

 

 

 

dont la plupart sont aromatisés et ont des vertus thérapeuthiques (problèmes de digestion, nervosité, problèmes cardiaques...).

Ici, un bassin ultra-chaud (85°, ouille !)

IMG_0509

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un bassin chaud/froid, chaud autour, glacé au milieu (glaglaglagla...)

IMG_0510

 

 

 

 

 

 

 

 

sans oublier les aromatisés, au thé, au vin, au miel.

IMG_0551

 

 

 

 

 

 

 

 

ma préférence allant à celui qui fait office de gommage corporel, grâce aux multitudes de chatouillis des petits poissons ; contrairement à mes voisins, j'ai été littéralement recouverte en quelques secondes, drôle de sensation !

IMG_0526

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes rentrés en début de soirée et avons rejoint la femme de Paul et leurs amis qui n'avaient pas voulu se rendre aux sources. Et nous nous sommes mis, enfin ils se sont mis au barbecue, avec les conseils de Jérôme qui rigolait bien à voir leur façon de procéder...

IMG_0557

IMG_0560

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est sûr, les saucisses une par une, au bout de la brochette car il n'y a plus de place sur le mini barbec, ou entre deux baguettes, ce n'est pas hyper efficace ! Paul s'est remémoré le méga barbecue qu'il avait fait chez nous, à Mazamet, il en avait presque l'air gêné le pauvre.

Ma foi, ça n'a pas été si mauvais, j'ai même apprécié - un petit peu - les champignons ainsi que les pousses d'ail au miel :

IMG_0574

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la viande, il ne faut pas être difficile : saucisses type Knacki en moins bon et boulettes de viande congelées, cuisses de poulet ; ça a comme un goût de pas naturel, genre plastique...

Pendant ce temps, les petits se sont adonnés à leurs activités préférées, à savoir : sauts sur le canapé, lancers de coussins en l'air, jeux de combat avec les fourches du barbecue, près des yeux ça tombe sous le sens... sans oublier ce qu'ils adorent par-dessus tout, dès le plus jeune âge :

IMG_0568

 

 

 

Visiblement ce soir-là, nous étions l'attraction du coin, plusieurs personnes sont passées et nous ont fait la causette, même les enfants des voisins ont essayé de nous dire trois mots d'anglais et se sont infiltrés doucement dans la maison pour nous voir de plus près... à leurs regards j'avais vraiment l'impression d'être un animal de foire !

 

 

Nous nous sommes couchés les premiers, après quelques parties de mahjong, avant même les petits de cinq ans qui à minuit étaient toujours debout.

IMG_0607

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain matin, réveil tranquille, puis on a testé le petit déj traditionnel : 

IMG_0609

 

 

 

 

 

 

 

 

Celui-ci, bof bof ! (riz bouilli + foie de porc).

L'autre nous a un peu mieux convenu, on s'est jetés dessus !

IMG_0612

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, nous avons tout rangé dans la voiture et avons commencé à nous diriger vers la montagne pour une petite ascension, mais la pluie s'étant mise de la partie, nous avons annulé cette sortie et avons invité tout ce petit monde à la maison !

Comme nous ils ont pris beaucoup de photos, ils ont été estomaqués par notre petit planning de gestion familiale des tâches ménagères ! Et oui chez eux c'est Ayi qui fait tout tout tout.

Après une mine dégoûtée face à notre moutarde française, ils n'ont fait qu'une bouché de nos tomates qui en étaient badigeonnées, du porc et des pâtes italiennes au beurre (celui-ci coupé à la baguette, rigolo à voir !) ; on a fait très simple vu que le frigo était vide, mais ils étaient contents. Pas de dessert, contrairement au frigo ils étaient pleins ! Et ce n'est pas dans leurs moeurs de terminer le repas ainsi.

Ils sont repartis dès qu'ils ont eu fini leur plat ; on avait déjà remarqué cela, on pense que c'est la peur de gêner, ou de la timidité.

Au moins ça nous aura permis de liquider un peu la bouffe qu'on n'aimait pas, et surtout de sortir un peu de notre milieu quasi exclusivement français ! même si on est bien contents de l'avoir bien-sûr...