Et on est bien contents d'avoir fini - ou presque.

Samedi fut une journée plus qu'épuisante. Ah on s'en souviendra du déménagement le moins cher de notre vie ! qui au départ devait s'élever à 1000 rmb, est finalement passé à 1800 à cause des meubles non compris et du nombre de cartons sous-estimé par le collègue de Jérôme... ceci dit heureusement qu'il était là car sans lui on aurait encore plus galéré.

P1180698

Les déménageurs sont arrivés de bonne heure samedi matin, ils étaient trois dont une femme, et ont commencé à faire les cartons un peu dans toutes les pièces, sans jamais rien finir. En voyant leurs méthodes (boîte de légos scotchées ouvertes les unes aux autres avec toutes les petites pièces qui se faisaient la belle, vaisselle non protégée, cartons laissés dehors sans surveillance, entassés n'importe comment dans la camionnette...) on les a devancés pour pas mal de choses : j'ai fait toute ma salle de bain, presque toute ma chambre, Mélanie la sienne, Jéjé toute la vaisselle. On y a passé la journée et on a fini complètement éreintés. Bien-sûr ce jour-là il faisait une chaleur torride ; pas eu besoin de gym, Jéjé a perdu un kilogramme dans la journée, moi je ne sais pas mais je ne me suis jamais sentie aussi sale.

Dimanche, on s'est levés dans le bord..., on a filé faire les courses dès l'ouverture du magasin car après on avait le pique-nique de l'école, très sympathique mais très très chaud ! Sitôt fini, direction Wushan pour faire les doubles des clés (une seule clé pour 7, elle débloque la proprio !).

Camera_20130914_162916Camera_20130914_162746

Puis on est retournés à l'appart par nos propres moyens - entassés dans le bus à 40 degrés, non merci !

Camera_20130914_165419

 Et on a récupéré nos dernières affaires dont celles-ci :

Camera_20130914_173433

On s'est coltiné la traversée de toute la résidence comme ça, et la risée de tous les proprio de Porshe ou ... vu le poids de la bête, Jéjé a encore souffert, mais on s'est quand-même bien marrés tous les deux. On a fait rire quelques gardes qui depuis sont assez sympas avec nous. Sauf qu'à l'arrivée on a bien moins rigolé. Cet imbécile d'ascenseur ne reste ouvert que quelques petites secondes et on se fait coincer très vite ; comme on était chargés on a fait une fausse manoeuvre,l'erreur fatale :

Camera_20130914_175339

On a au moins économisé la séance de gym !

Ca fait deux jours que ça reste en bas comme ça et que nos cartons prennent racine dans le couloir, d'habitude tout est retiré, là on ne comprend pas ce qu'il se passe. Il va encore falloir que je demande à Julia (la standardiste chinoise de l'école) de mettre un mot. C'est simple, en ce moment je fais appel tous les jours à mes collègues pour mettre des mots en chinois, téléphoner (livraison d'eau...)...

En tout cas on est bien contents de notre nouveau lieu de vie, même si on a du pain sur la planche... quoi qu'on a déjà bien déblayé !

P1180703P1180707P1180708

Notre ayi a été surprise de la taille de l'appart qui fait le double de l'autre, mais a déjà pris ses habitudes dont je vais devoir rectifier certaines :

P1180706P1180709P1180705P1180711

Le linge qui sèche partout, c'est pas mon truc...

Bref tout va plutôt bien sauf qu'on crève littéralement de chaud - sur la liste de nos doléances (et non pas condoléances comme écrit initialement, désolée...) figurent en effet :

la clim du salon et de la chambre de Mélanie en panne (ça fait effet de serre avec les baies vitrées), la salle de bain de Florian fermée et bloquée, une fuite d'eau, un évier qui fuit, des chasses d'eau défaillantes, des fenêtres qui ferment mal - cool pour les clims qui marchent...

Je me demande dans combien de temps tout sera remis en état...

Vous le saurez dans un prochain post, fais preuve de patience papa, il faut ranger, acheter des meubles... et bosser avec tout ça à faire !