Au cours de notre petit voyage dans le Yunnan, nous avons parcouru à deux reprises la jolie ville de Lijiang, située au nord-ouest de la province, sur les contreforts du Tibet. Ces deux visites n'ont pas été de trop pour bien en arpenter les rues et approcher les femmes du peuple Naxi, habillées en bleu (couleur qui évoque le ciel).

P1170541P1170542

 

 

 

 

 



La ville a été touchée par un violent tremblement de terre en 1996, mais malgré cet événement et la progression de l'étendue de la ville moderne,

P1170571

 

 

 


 

 


le patrimoine culturel de ce peuple est assez bien conservé. La ville peut même se vanter de figurer au Patrimoine Mondial de l'Unesco.

P1170507

P1170796

 

 

 



Ceci dit, lorsqu'on est sur place, on réalise qu'elle est en train de devenir une vraie petite usine à touristes : pas une ruelle sans échoppes à souvenirs... ou presque. Et même un Mac Do ! (à l'intérieur du site classé tout de même !)

P1170598P1170775

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 


Le site reste malgré tout un agréable labyrinthe de ruelles pavées parcourues de nombreux canaux, qui permettent de découvrir les maisons traditionnelles naxi.

P1170544P1170540

 

 

 

 

 



Nous nous sommes rendus sur les sites incontournables, tels la roue à aubes,

P1170504

 

 

 


 

 

 

puis la pagode Wanggu, situés sur la colline du Lion.

P1170576P1170594

 

 

 

 

 

 


 

 

 


Même l'intérieur est très joli (ci-dessous, la gorge du saut du tigre)

P1170588

 

P1170587

 

 

 

 

 

 

 


 


Et depuis là-haut on a un panorama à 360° de toute la ville, ancienne comme récente.

P1170578P1170557

Le jardin est sympa également, dommage qu'il ait plu car on a du écourter notre visite.

P1170592

 

 

 


 

 

 

Nous ne nous sommes pas rendus voir le parc de l'Etang du Dragon Noir qui comporte entre autre un étang et le musée Dongba ; car le musée n'intéressait personne à part moi, zut, moi qui voulait voir l'intérieur des maisons naxi. Et l'étang a été vidé. Dommage, on aurait pu y voir ceci :

Le pont de la Ceinture au Mandarin

On est passés à côté du Naxi Concert Hall  mais encore une fois j'étais la seule à être intéressée par ce type de concert : zut et double zut.

P1170512

 

 

 

 

 



Nous nous sommes tout de même éloignés des sentiers battus

P1170552

 

 

 


 


 

et nous sommes baladés au gré de nos envies, croisant sur notre chemin les toilettes scolaires extérieures à l'établissement ouvertes à tous. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Je vous épargne la photo de notre puce au-dessus du trône...

P1170555P1170553

 

 

 


 


 

Nous avons déjeuné là où nous avons pu, ce n'était pas toujours à notre goût...

P1170531P1170523

 

 On sait pas ce qu'on mange, mais on mange !

Miam !

 

 

 

 Marianne (car c'est essentiellement pour toi que je donne pas mal de détails...), je ne te fournis pas les adresses où il ne faut pas aller, je sais que vous êtes moins difficiles que nous et assez téméraires !

Mais je te parle tout de même de notre dernier dîner - on garde toujours le meilleur pour la fin - car il y a un resto qu'on a bien apprécié, le  "Lamu's House of Tibet" :

P1170771P1170779

 

P1170786

 

P1170784

 

 

 

 



 

 


 

Non, il n'y a pas que des frites, mais après trois jours de bouffe chinoise je n'en pouvais plus ; on y trouve aussi de bons petits plats tibétains, et le cadre est très chaleureux, donc allez-y.

Et pour finir sur la vieille ville de Lijiang :

P1170773P1170548

 

 

 


 


 

Comme à Canton il y a ceux qui bossent et ceux qui font la sieste...

Et parfois on tombe sur des panneaux bien surprenants !

P1170561

 

 

 

No comment !