Réveil sous le soleil et la bonne humeur...

P1140320

Il faut dire que la découverte de la villa la veille, puis en plein jour, nous a ravis. C'est sûrement la plus jolie location que nous ayions jamais eue.

 P1140287

 P1140291

 P1140293

 P1140624

 P1140618

 P1140616

 P1140625

 P1140334

 P1140340

 P1140335

 P1140348

 P1140345

 P1140336

 P1140333

P1140343 

 Yanti est arrivée à 9 h et nous a préparé notre petit déjeuner.

Nous l’avons emmenée ensuite avec nous pour faire le plein de provisions, ce qui nous a permis d’éviter « Carrefour » ou autre au profit d’un petit magasin indonésien. De jour, nous avons mieux aperçu le garde de la résidence, et surtout son poste... No comment !

P1140863P1140864

 

 

 

 

 

 

L’après-midi, sieste (comme le garde) au bord de la piscine puis direction la plage de Seminyak non loin de chez nous, où nous avons assisté à une cérémonie religieuse plutôt impressionnante.

P1140361P1140355

 

 

 

 

 

 

La plage après la cérémonie...

P1140360P1140354

 

 

 

 

 

 

Cela ne nous a pas étonnés car nous avons remarqué que la vie des Balinais était rythmée par les cérémonies liées à leur pratique religieuse. Sur le bord des routes, nous pouvons voir partout des sortes de petits paniers d’osier dans lesquels les gens font des offrandes (en l’honneur des morts ?). Il y en a même deux dans notre jardin :

P1140337P1140338

 

 

 

 

 

 

Mais revenons à la plage. Après avoir regardé la cérémonie, les enfants et Jérôme ont goûté aux vagues de la mer, et nous avons pris le temps d'admirer le fameux coucher de soleil dont on nous avait vanté les mérites.

P1140381P1140383

 

 

 

 

 

 

P1140385P1140384

 

 

 

 

 

 

Puis nous avons marché un petit moment au milieu des rizières, et avons trouvé le "Waroeng Bonita", restaurant indonésien conseillé par Margaretha. Très bon choix !

P1140413P1140409

 

 

 

 

 

 

Pendant la nuit, un drôle de bruit nous a réveillés en sursaut, bruit retentissant et redondant, peut-être un animal inconnu de nous ? En fait on a pensé plus tard qu’il s’agissait d’un bœuf, ça en fait du bruit ces bêtes ! Finalement, deux jours plus tard, on n’était plus du tout sûrs que ce soit des bœufs ! Mystère, mystère...

Le matin, au réveil, nous sommes tombés nez à nez avec deux Balinais qui étaient en train de débarasser le jardin de ses feuilles mortes... En se levant, ça fait drôle !