L'autre jour deux gars sont venus chez nous. Ils n'avaient pas l'air très contents. Ils se sont approchés de la table où travaillait Florian, et lui ont parlé en faisant de grands gestes, faisant mine de jeter sa trousse... tout cela en parlant très vite. Ne comprenant rien, j'ai appelé Ping Er à la rescousse pour qu'elle traduise.

Ils lui ont expliqué que Florian avait été filmé à deux reprises dans la résidence en train de jeter des barres métalliques vers les voitures sortant du parking.

Quoi ! dis-je, stupéfaite. J'ai demandé à voir le film. Pas possible. J'ai donc demandé à être emmenée à l'endroit où il aurait fait cela. Les gars m'y ont conduite, m'ont montré la barre en question, ont fait semblant de la lancer vers le parking.

Camera_20120323_125853Camera_20120323_125843

 

 

 

 

 

 

 

 

J'étais stupéfaite. Mon propre fils, en train de se transformer en délinquant ?!

- "Shenmeshihou ?" (quand ?) ai-je demandé.

- Jintian he zuotian (aujourd'hui et hier)

- jidian ? (à quelle heure ?)

Ils ne savaient pas répondre, et sont partis vers le sous-sol (regarder l'heure ?) puis sont revenus en disant :

- Duibuqi ! Bu shi nide erzi ! Sorry, sorry ! (Pardon ! Ce n'était pas votre fils !...)

Arrgh ! Ils auraient pas pu mettre leurs lunettes avant de venir me faire flipper ???

Pauvre Florian...

Car le lendemain, rebelotte, merci Géraldine !... qui soit-disant a vu Florian en train de se faire méchamment remonter les bretelles par le directeur de l'école. Après vérification directe, il n'en est rien. Ouf !!! Géraldine achète-toi aussi des lunettes...